Art ancestral : la tradition des lapidaires | Actus généralistes | Webzine du moment

Art ancestral : la tradition des lapidaires

0 Comment

Depuis des décennies, le travail des lapidaires existe et se performe avec le temps. Il fait partie des formes d'art les plus anciennes. De la tradition au métier officiel, ce travail a évolué dans le temps. Partez à la découverte de cette tradition à travers cet article.

Origines et évolution de la tradtion des lapidaires

Originaire du traitement des pierres précieuses dans le Haut Jura, l'art lapidaire est apparue aux environs du XVIᵉ siècle. De la modélisation du rubis destinés à servir dans l'horlogerie au travail des pierres précieuses, la tradition des lapidaires a évolué dans le temps. Grâce à l'avènement des nouvelles technologies, elle s'est perfectionnée et complètement modernisée. Désormais, le travail des lapidaires sert à embellir les bijoux. On retrouve ainsi de nos jours des bijoux faits en émeraude, en quartz, en topaze et pleins d'autres pierres précieuses sur le marché.

Le travail du lapidaire

Comme l'artiste s'applique à peindre et à faire valoir son art, le lapidaire taille et poli la pierre pour lui donner une forme, une structure sublime et irréprochable. Le métier nécessite une très grande précision. L'artisan de la pierre n'a pas droit à l'erreur puisqu'une fois le travail fini, il est impossible de faire marche arrière. Le lapidaire doit donc regorger de qualités ; à savoir : la précision, une grande concentration et une maîtrise parfaite des outils de son métier. Il traite et modélise toutes les catégories de pierres. Par contre, le traitement du diamant et sa modélisation nécessite l'intervention d'un spécialiste en la matière. Cependant, nombreux lapidaire sont également des diamantaires. Ces derniers n'ont aucune difficulté à voir l'éclat que prendra n'importe quelle catégorie de pierre après être passée dans la maille des instruments.
L'art ancestral du traitement des pierres précieuses existe depuis des décennies et a connu une évolution spectaculaire dans le temps. Cette évolution est à l'origine de la beauté des pierres précieuses que nous constatons de nos jours sur les bijoux.