Court & Bref ! La mini-interview avec Marc Gimenez !

Publié sur

A titre exceptionnel et jusqu’à la durée de l’état de confinement, je lance « Court & Bref », mini interview à la tonalité psychologique et bienveillante en posant mes questions à un acteur économique ou culturel de notre Cité Phocéenne qui nous confiera comment il vit cette période si particulière. Il nous indiquera ses projets et son coup de cœur à lire, à voir ou à écouter. Et comment il perçoit « l’après ».

Avec nous aujourd’hui, Marc Gimenez, Président de GIMDIS, société de marketing événementiel, RP et de distribution. Ancien Responsable Communication, Relations Publiques et des Marques chez Pernod-Ricard.

Bonjour Marc, merci de m’accorder quelques instants.

Comment vivez-vous ce confinement ?

Je la vie avec philosophie, un business à l’arrêt depuis le début du confinement, des mois à venir compliqués, un exercice 2020 amoindri (heureusement pour moi que je suis parti fort depuis le 1er mai 2019, date de création de Gimdis.

Que faites-vous pendant cette période de confinement ?

Je m’occupe de moi, de ma famille, de mes amis ce que je n’ai pas trop eu le temps de faire ces dernières années et je prépare l’après confinement.

Une chose dont vous avez pris le temps de faire et que vous ne faites pas normalement ? 2 heures de sport tous les jours depuis le 1 er jour de confinement, je cuisine beaucoup et j’aime partager cette passion, je prends le temps et je travaille à un rythme au ralenti, mais j’avance bien car je fais des choses importantes pour la construction de Gimdis que je n’avais pas le temps de faire.

 Si vous deviez trouver un avantage au confinement ?

Plus d’humanité, le regard vers les autres, l’entraide, un monde qui change avec un ciel bleu et un air pur, des oiseaux qui chantent, peu d’avions dans le ciel, plus de fumées des usines polluantes, moins de camions et de voitures dans des bouchons interminables, moins de gros bateaux pollueurs dans les ports, la ville de Marseille, sur les mers et donc plus de poissons, des dauphins dans les ports….Avec ce retour à la nature, c’est magnifique.

 Avez-vous un conseil à donner pour bien vivre ce confinement ?

Profitons de ce temps d’arrêt le partager avec siens et faire tout ce que l’on ne peut pas faire en temps normal, puis et réfléchir et se préparer à l’après.

 Cet arrêt quasi-total invite bon nombre d’individus à réfléchir, se mettre en question, faire des choix ou bien tourner des pages. Vous a-t- il fait songer à vous remettre en question ? A éprouver une certaine nostalgie, à prendre conscience d’un regard tout autre sur les gens ou bien, au contraire, cela ne change rien en vous ?

Je vous ai répondu à ces questions, ce que je pourrai rajouter c’est que l’homme va certainement enfin prendre conscience de sa fragilité et qu’il il n’est pas indestructible ni même le maître du monde. L’homme est un être destructeur de la planète qui peut être effacé par un minuscule virus encore plus fort qui quelque part protège la planète.

On découvre ou on redécouvre des coups de cœur. Livre, musique, cuisine, sport et bien d’autres encore…. Est-ce qu’il y en un ou plusieurs qui vous font renouer avec des influences de votre passé ou allez-vous vers la découverte de nouvelles initiations ?

 J’ai repris la marche rapide, un peu de course et des exercices physiques pour garder la forme avec tous les vins ce que je consomme à l’apéritif et à table (Pouilly-Fuissé « Famille Paquet », Gigondas « Les Teyssonnieres »et bien d’autres pour accompagner mes repas.

 Comment vous préparez-vous à « la sortie » ?

Remise en forme physique, préparation mentale, remise à plat de pas mal de choses, entretien de bonnes relations avec mes clients, préparation de nouvelles propositions commerciales avec  de nouvelles marques dans mon portefeuille dont des vins grands crus, incentives, et d’actions immédiates impactantes avec la création de mon site de vente en ligne www.gimdis.com

Comment voyez-vous le second semestre ?

Je vais arriver à réaliser du chiffre d’affaire pour la fin de l’année, mais il faut dire adieu à 2020, il faut se projeter sur 2021 ou nous auront un début de reprise et 2022 ou nous aurons retrouvé la dynamique économique..

Merci pour votre sympathie et attention à m’avoir accordé vos réponses en quelques instants !

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
Court & Bref ! La mini-interview avec Geneviève Delrieux !
Court & Bref ! La mini-interview avec Marc Gimenez !