Court & Bref ! La mini-interview avec Michel Bonzi !

Publié sur

A titre exceptionnel et jusqu’à la durée de l’état de confinement, je lance « Court & Bref », mini interview à la tonalité psychologique et bienveillante en posant mes questions à un acteur économique ou culturel de notre Cité Phocéenne qui nous confiera comment il vit cette période si particulière. Il nous indiquera ses projets et son coup de cœur à lire, à voir ou à écouter. Et comment il perçoit « l’après ».

Avec nous aujourd’hui, Michel Bonzi, Couturier-Designer de robes de mariée.

 

Béatrice Chakra : Bonjour Michel, merci de m’accorder quelques instants. 

Michel Bonzi : Bonjour Béatrice

Comment vivez-vous ce confinement ? 

Du mieux que je peux je serais tenté de vous répondre, mais ce manque de liberté et l’impossibilité de voir les gens que j’aime, mes amis, ma famille m’est difficile.

Que faites-vous pendant cette période de confinement ? 

Je fais en sorte de vivre le plus normalement qu’il m’est possible de le faire, je viens travailler tous les jours comme si de rien n’était avec les mêmes horaires bien que la boutique soit fermée au public, comme vous le savez j’ai fait plusieurs séries de masques en tissu que j’ai offert à ceux qui en avait besoin, entrecoupé de créations nouvelles afin de m’occuper au mieux.

Une chose dont vous avez pris le temps de faire et que vous ne faites pas normalement ? 

Je prends davantage le temps de vivre dans chaque choses que je fais au quotidien. Je traine, je flâne chez moi le weekend.

 Si vous deviez trouver un avantage au confinement ?

Le fait de cesser de courir après je ne sais quoi et avec cette impression que le temps s’est arrêté, que l’on n’est plus pressé.

Avez-vous un conseil à donner pour bien vivre ce confinement ? 

Donner des conseils n’est jamais très évident, en ce qui me concerne je m’efforce chaque jour de positiver et de trouver du beau même dans de toutes petites choses et de voir le bon côté de la vie. Comme qui dirait je préfère voir le verre à moitié plein qu’à moitié vide, ça m’aide à traverser cette période totalement nouvelle et inconnue pour nous tous.

 Avez-vous un conseil à donner pour bien vivre ce confinement ? Cet arrêt quasi-total invite bon nombre d’individus à réfléchir, se mettre en question, faire des choix ou bien tourner des pages. Vous a-t- il fait songer à vous remettre en question ? A éprouver une certaine nostalgie, à prendre conscience d’un regard tout autre sur les gens ou bien, au contraire, cela ne change rien en vous ?

 Oui bien évidement cette période interroge sur qui sommes-nous et où allons-nous ?? Combien de temps encore allons-nous faire subir nos exigences à cette terre qui nous porte et à cette vie qui nous entoure, que nous maltraitons en nous l’appropriant et en la dégradant sans aucun respect et aucune vergogne, alors que la nature est si belle quand l’humain n’y interfère pas.

On découvre ou on redécouvre des coups de cœur. Livre, musique, cuisine, sport et bien d’autres encore…. Est-ce qu’il y en un ou plusieurs qui vous font renouer avec des influences de votre passé ou allez-vous vers la découverte de nouvelles initiations ? 

Pour ma part je retrouve le gout de la création avec beaucoup moins de pressions et une plus grande liberté, je pense que je compense mon isolement de cette façon.

Bizarrement le livre que je suis en train de lire en ce moment  je l’avais acheté bien avant l’arrivée de cette pandémie, je ne sais pas s’il faut y voir une prémonition mais en voici le titre et l’auteur : Michel Bussi « tout ce qui est sur terre doit périr », j’aime beaucoup, je n’en suis qu’à la moitié je l’ai commencé hier mais c’est dans la veine des lectures qui me plaisent.

Comment vous préparez-vous à « la sortie » ? 

J’évite de trop y penser car je crains que nous repartions dans un emballement plus frénétique encore qu’avant cette crise en oubliant trop vite nos bonnes résolutions et ce que nous devrions justement faire , en oubliant complètement les enseignements que nous aurions dû en tirer.

Comment voyez-vous le second trimestre ?

 Je positive chaque jour alors je veux croire à un miracle.

Merci pour votre sympathie et attention à m’avoir accordé vos réponses en quelques instants !  

Bonne journée Béa et au plaisir, bises

 

Michel Bonzi

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
Court & Bref ! La mini-interview avec Stéphane Soto !
Court & Bref ! La mini-interview avec Michel Bonzi !