Court & Bref ! La mini-interview avec Stéphane Soto !

Publié sur

A titre exceptionnel et jusqu’à la durée de l’état de confinement, je lance « Court & Bref », mini interview à la tonalité psychologique et bienveillante en posant mes questions à un acteur économique ou culturel de notre Cité Phocéenne qui nous confiera comment il vit cette période si particulière. Il nous indiquera ses projets et son coup de cœur à lire, à voir ou à écouter. Et comment il perçoit « l’après ».

Avec nous aujourd’hui, Stéphane Soto, Dirigeant d’Olympic Location, ancien Directeur Général de Medinsoft et tête de liste en binôme avec Solange Biaggi aux municipales sur la liste « Une Volonté pour le Deux-Trois »  auprès de Martine Vassal, dont il est le porte-parole.

Béatrice Chakra : Bonjour Stéphane, merci de m’accorder quelques instants.

Stéphane Soto : Merci à vous, Béatrice !

Comment vivez-vous ce confinement ?

Comme tout le monde, avec le souci de protéger mes proches, et de leur permettre de passer du mieux possible cette période difficile. Mais également avec le souci de maintenir mon entreprise à flot !

Que faites-vous pendant cette période de confinement ?

Finalement, pas grand-chose n’a changé ! Sur nos neuf agences, nous avons décidé d’en garder deux ouvertes, à Aix et Marseille. J’y passe 40 % de mon temps. Le reste est réparti entre ce que je peux faire au quotidien pour venir en aide aux soignants via l’APHM, l’ARS, la Croix Rouge, les hôpitaux de la Métropole, les nécessiteux, et évidemment mes fonctions auprès de Madame Vassal, afin de préparer la relance économique.

Une chose dont vous avez pris le temps de faire et que vous ne faites pas normalement ?

Me coiffer !!! Ça pousse ! Plus sérieusement, je passe malgré tout plus de temps en famille, et profite de ma famille. Cuisine, jeux de société, bricolage à la maison, des activités basiques qui me permettent malgré tout de profiter des miens.

Si vous deviez trouver un avantage au confinement ?

Si je ne travaille pas, je suis chez moi, et forcément cela représente bien plus de temps qu’à l’accoutumée. Et c’est un plaisir immense.

Avez-vous un conseil à donner pour bien vivre ce confinement ?

Un conseil certainement pas, mais je rappellerai juste que l’essentiel est de nous préserver et de préserver nos proches. Ce confinement permet d’y passer plus de temps. Il s’agit donc de profiter pleinement de ce plaisir simple mais ô combien essentiel de la vie. J’ai donc beaucoup de compassion pour les personnes isolées, fragiles, ou dans la souffrance.

Cet arrêt quasi-total invite bon nombre d’individus à réfléchir, se mettre en question, faire des choix ou bien tourner des pages. Vous a-t- il fait songer à vous remettre en question ? A éprouver une certaine nostalgie, à prendre conscience d’un regard tout autre sur les gens ou bien, au contraire, cela ne change rien en vous ?

Clairement, il m’a, comme à beaucoup, amené à me dire qu’il me fallait revoir ma façon de travailler, limiter mes déplacements, penser à mon impact environnemental, par exemple.

Depuis quelques mois, je passe beaucoup de temps dans les 2eme et 3eme arrondissements de Marseille. Si je connais très bien ces secteurs, je me rends compte, dans l’intimité de celles et ceux qui m’ont ouvert leur porte et livré leur vie, leurs doutes et leurs craintes, que notre société est insuffisamment tournée vers elle. Homme de business, avec pour compétences principales l’économie, l’emploi ou encore l’innovation, ce confinement m’aura amené à clairement modifier ma vision du développement économique de notre territoire.

On découvre ou on redécouvre des coups de cœur. Livre, musique, cuisine, sport et bien d’autres encore…. Est-ce qu’il y en un ou plusieurs qui vous font renouer avec des influences de votre passé ou allez-vous vers la découverte de nouvelles initiations ?

Non, malheureusement !!! J’en arrive à regarder des matchs de foot cultes de ces dernières années !

Ah si, j’ai découvert une émission et un personnage qui m’éclatent sur RMC Découverte, Mécano Express, avec un patron allemand déjanté qui importe des voitures et des camions depuis les US !!!

Comment vous préparez-vous à « la sortie » ?

Tous les jours, nous bossons comme d’habitude, avec un préalable : la sécurité sanitaire de nos collaboratrices et collaborateurs, ainsi que celle de nos client.e.s. Nous passons donc beaucoup de temps à désinfecter locaux et véhicules. Par chance, notre activité reste importante. A la sortie, assurer la montée en charge ne sera donc pas compliquée, j’espère.

Comment voyez-vous le second trimestre ?

Confiné … Je ne crois pas que nous sortirons de sitôt du confinement, malgré les récentes annonces du Président de la République.

Merci pour votre sympathie et attention à m’avoir accordé vos réponses en quelques instants !

Merci Béatrice !!!

http://www.olympiclocation.com/

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
24 semaines – 2 tenues ! Le concours E-Fashion Awards dévoile ses finalistes !
Court & Bref  ! La mini-interview avec Stéphane Soto !