Court & Bref ! La mini-interview avec Sylvie Plunian !

Publié sur

A titre exceptionnel et jusqu’à la durée de l’état de confinement, je lance « Court & Bref », mini interview à la tonalité psychologique et bienveillante en posant mes questions à un acteur économique ou culturel de notre Cité Phocéenne qui nous confiera comment il vit cette période si particulière. Il nous indiquera ses projets et son coup de cœur à lire, à voir ou à écouter.

Et comment il perçoit « l’après ».

Avec nous aujourd’hui, Sylvie Plunian, Directrice de CATOVA, entreprise spécialisée dans le vêtement de travail. 

Bonjour Sylvie, merci de m’accorder quelques instants.

Bonjour, Béatrice, je vous en prie

Comment vivez-vous ce confinement ?

Mal je dois le dire, je suis éprise de liberté et là j’ai l’impression d’être un oiseau mis en cage

Que faites-vous pendant cette période de confinement ?

Je suis de 9 à 19 heures dans mon entreprise seule, je travaille et m’échine à conserver mon entreprise à flot et de préparer l’après.

Une chose dont vous avez pris le temps de faire et que vous ne faites pas normalement ?

Ranger, ranger, et ranger  

Si vous deviez trouver un avantage au confinement ?

Le temps de la réflexion, et le temps d’écouter des podcasts sur des sujets variés, marketing, culture, mode, lifestyle,

Avez-vous un conseil à donner pour bien vivre ce confinement ?

Gardez son optimiste et la foi en demain

Cet arrêt quasi-total invite bon nombre d’individus à réfléchir, se mettre en question, faire des choix ou bien tourner des pages. Vous a-t- il fait songer à vous remettre en question ? A éprouver une certaine nostalgie, à prendre conscience d’un regard tout autre sur les gens ou bien, au contraire, cela ne change rien en vous ?

Comme je vous l’ai dit plus tôt, je suis seule toute la journée dans une entreprise vide de ses rires, vide de discussions, d’appels téléphoniques, d’interjections et ce silence oblige à la réflexion, sur ses valeurs, sur soi, sur les autres, c’est un temps suspendu où nous sommes contraints de faire une pause, et là au moment où je vous parle ce n’est pas la nostalgie mais cela ne fait que conforter mon envie folle de retrouver l’Océan de mon enfance de ma jeunesse, bientôt

On découvre ou on redécouvre des coups de cœur. Livre, musique, cuisine, sport et bien d’autres encore…. Est-ce qu’il y en un ou plusieurs qui vous font renouer avec des influences de votre passé ou allez-vous vers la découverte de nouvelles initiations ?

Les podcasts, j’ai découvert des personnes du monde économique, littéraire et l’écoute de ces conversations sur différents thèmes permet d’apprendre toujours et encore et tous les matins un réveil musculaire de 10 minutes et ces deux activités je pense les conserver après le confinement

Comment vous préparez-vous à « la sortie » ?

Une envie folle de faire la fête, de retrouver les miens amis et famille, moi qui ne suis pas une embrasseuse, envie, besoin d’embrasser et de serrer dans les bras ceux que j’aime.

Comment voyez-vous le second trimestre ?

Le cadre de l’après confinement étant encore mal défini, je suis attentive, nous allons devoir répondre à la demande de nos clients, les accompagner, cela annonce des journées de travail mais si l’entreprise repart et continuons notre aventure avec l’ensemble de nos salariés, l’avenir sera plus serein

Merci pour votre sympathie et attention à m’avoir accordé vos réponses en quelques instants !

Merci à vous chère Béatrice

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
Court & Bref ! La mini-interview avec Dona Briganti !
Court & Bref ! La mini-interview avec Sylvie Plunian !