Court & Bref, l’entrepreneur et son entreprise avec Andréa Gatto !

Publié sur

Dans cette prolongation de « Court & Bref », c’est le point de vue des acteurs économiques de notre Cité Phocéenne que je décide de développer.

Géographie économique et dynamique du territoire, de l’intelligence artificielle en passant par la robotisation jusqu’à l’humain et questions sur l’entrepreneur et son entreprise.

Go Marseille, le meilleur est devant ! 😉

Avec nous aujourd’hui, Andréa Gatto, Conseiller en Création Reprise Transmission d’entreprise pour la Chambre de Commerce et d’Industrie métropolitaine Aix-Marseille Provence (CCIAMP).

Bonjour Andréa, merci de m’accorder ces quelques instants.

Quelle est l’activité principale de votre entreprise ? Ses points forts et ses difficultés ?

LA FORCE D’UN RÉSEAU AU SERVICE DE L’ENTREPRISE

La CCI Aix Marseille Provence est la plus ancienne Chambre de Commerce et d’Industrie du monde. Intégrée dans l’ensemble des CCI françaises, regroupé dans le réseau « CCI de France » et piloté par l’établissement national « CCI France », constitue un maillage de 163 établissements publics nationaux, régionaux et locaux.

Accompagner, informer, conseiller les entreprises à toutes les étapes de leur développement, telles sont les missions des CCI. Plus largement, elles contribuent au rayonnement économique des territoires à travers un vaste plan d’actions.

La CCIAMP actionnaire de l’aéroport international Marseille Provence et gère plusieurs organismes de formation d’où sortent des diplômés « prêts à l’emploi ». Enfin, elle participe à la gestion de Kedge business school.

Mon parcours a débuté officiellement le 1er octobre 1990 en tant que comptable et depuis 2006, le référent expert en création d’entreprise.

Mon job consiste à sensibiliser, à informer, à former, à conseiller et à accompagner les porteurs d’idées, de projet et les néo dirigeants d’entreprise.

Je me considère comme un passeur, puisqu’ils passent d’un environnement souvent de salarié à l’environnement de dirigeant.

J’aborde avec eux l’aspect cognitif, émotionnel, motivationnel et décisionnel.

Les mutations économiques sont nombreuses et à mon niveau J’interviens auprès des partenaires, des communes, des collectivités pour apporter notre rôle, notre fonction et notre expertise au profit de ces mutations et du développement de notre territoire.

Le COVID-19 va laisser des traces, nous avons agis comme des pompiers de l’économie pendant cette première période de confinement en répondant à leurs besoins, à leurs détresses, en étant à leur écoute, en étant à leurs services et de leur apporter des solutions possibles. Entre 40 et 50 contacts téléphoniques par jour pour justement continuer même en confinement notre rôle de proximité.

Maintenant sous l’impulsion de notre président, nous allons continuer à agir dans cette seconde période qui me semble encore plus compliquée sur le plan économique.

Si vous aviez 20 ans aujourd’hui et que vous rêviez de devenir entrepreneur, quel concurrent créeriez-vous à votre entreprise actuelle ?

La CCI AMP étant un établissement à caractère Administratif, il est difficile de la concurrencer sur tous les domaines ; sur l’accompagnement des entreprises, notamment de la jeune entreprise, les réseaux existent et permettent de proposer des gammes de prestations complémentaires et variées, (Ateliers, informations, formations, entretiens individuels, salons).

La notoriété de la CCI AMP, par son histoire, par son engagement et par ses actions depuis plus de 400 ans, a une valeur au sein du monde économique et au-delà.

A 20 ans, j’aurais proposé mes services de consultant expert en entreprise dans le montage de business plan, de formateur et de conférencier.

Avec un axe de différenciation dans l’agilité, la souplesse et le fonctionnement qui m’aurait distingué de mes différents concurrents.

A 20 ans, j’étais au Bataillon des Marins Pompiers de Marseille et j’aurais abordé ce métier de consultant avec la même fougue, la même passion que celle que j’avais au bataillon.

Vous allez chez Google au cœur de la Silicon Valley rencontrer un profil qui collerait parfaitement à votre entreprise. Qu’est-ce que vous lui dites pour convaincre la personne de déménager demain et de venir travailler pour vous ?

Viens voir Marseille avec tes yeux en écoutant ma passion de ma ville, de ma Région.

Avec ma connaissance du tissu économique, des réseaux, de la conjoncture dans une ville à fort potentiel de développement, avec un patrimoine culturelle et touristique reconnu, considérée avec la ville de La Ciotat comme une des plus belles baies du monde, ville stratégique de la Méditerranée, « un Aix-Marseille Provence champion au standard des grandes métropoles européennes, territoire laboratoire des talents et de l’excellence de nos entreprises ».

Viens écouter cet accent qui revendique une histoire, un plaisir, un potentiel humain unique.

Le regard et les attentes vis-à-vis des entreprises évoluent progressivement. Quel est le vôtre, quel regard porte-t-on sur votre entreprise ?

Un regard nouveau, d’un acteur de proximité, actif sur le terrain et un rôle majeur dans le développement économique du territoire.

Depuis 30 ans au sein de la CCI AMP, j’ai pu voir la montée en puissance des expertises, de l’évolution du fonctionnement, de la réactivité face aux enjeux. A chaque nouvelle mandature, la CCI AMP a augmenté son positionnement et l’image que l’on lui porte est avant tout dans le respect de son engagement, et de son expertise.

Si je regarde mon évolution, je dirais que je suis riche d’un métier passionnant car j’apprend tous les jours.

J’ai la chance de rencontrer des personnes avec des idées toujours plus innovantes, différentes, avec leurs émotions, leurs motivations, leurs plaisirs mais aussi parfois leurs galères, leurs choix que l’on aide à prendre et à assumer.

Je me sens utile quand je marche dans nos rues et de voir les entrepreneurs (res) que j’ai accompagné, se développer et s’épanouir. C’est la plus belle des récompenses que je peux avoir.

La montée en puissance de l’intelligence artificielle et la robotisation redéfinit le monde du travail tel que nous le connaissons : selon une étude de McKinsey, presque 50% des métiers seront automatisés dans la prochaine décennie, amenant chacun à porter un regard nouveau sur ce qui est compétence…ou obsolescence. Mais alors, comment redéfinir l’humanité́ face à la machine?

L’intelligence artificielle pour ma part permet d’augmenter le potentiel de l’homme, de le rendre plus fort, de repousser la maladie, la mort mais ne le remplacera jamais l’homme.

Mais je suis un Marseillais, un provençal, un Méditerranéen, avec des origines du sud de l’Italie ou l’on revendique la relation humaine, que je mets au centre de tous développements ; nous avons besoin des avancées technologiques mais ne laissons pas, comme cela arrive actuellement trop souvent détruire la relation humaine dans les entreprises et dans les rues, c’est notre cœur et nos poumons.

 Merci d’avoir pris le temps de répondre à mes questions !

Je tiens vraiment à te remercier et j’ai pris énormément de plaisir à répondre.

Grazie e bella avventura à GO MARSEILLE

 

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
Court & Bref, l’après 11 mai avec Stéphane Journiat !
Court & Bref, l’entrepreneur et son entreprise avec Andréa Gatto !