Court & Bref, Spécial Luxe avec Diane Agueda !

Publié sur

« La Mode se démode. Le style, jamais » (Gabrielle Chanel).

L’heure est à la revente. Au don, au prêt, à l’échange. Ma forte culture mode, ma connaissance des codes du luxe et de l’univers des traditions françaises m’ont amené à connaître de belles collaborations avec Chanel Beauty, la Maison Louis Vuitton et le Groupe Chalhoub, numéro un du Luxe au Moyen-Orient. Mais aussi d’enrichir mes connaissances et compétences à l’intérieur de  ces secteurs.

Aujourd’hui, et dans un format « Court & Bref – Spécial Luxe » j’interroge les sensibles à cette thématique d’excellence. Prêt-à-porter, accessoires, joaillerie, cosmétiques, parfums et autres, tous  – ou presque tous – sont référencés dans leurs commerces. De Louis Vuitton en passant par Chanel, jusqu’à Hermès, Balenciaga et les autres, toutes ces marques font partie d’une économie parallèle, appelée « seconde main ».

Entre le Groupe LVMH (Louis Vuitton-Moët Hennessy) et Kering, on retrouve leurs pièces dans leurs boutiques à des prix…incontournables !

Avec nous aujourd’hui, Diane Agueda, dirigeante de la société de dépôt-vente « La Mondaine » situé Rue Edmond Rostand à Marseille.

Bonjour Diane,  merci de m’accorder ces quelques instants.

Hello Béatrice ! Merci pour ce grand honneur

Comment avez-vous eu l’idée de lancer « La Mondaine » en 2018 ?

La Mondaine est le dernier enfant de la famille, une évidence ! Enrichie d’une forte expérience dans l’univers du Luxe, à 40 ans, j’ai tout simplement voulu le rendre plus abordable, mais aussi prôner une approche plus vertueuse de la mode dans la tourmente vertigineuse qu’est aujourd’hui notre société de sûr-consommation.

Quelle est la place du prix sur ce marché « seconde main » ?

Le Prix sur le marché de seconde main a plusieurs variables selon la marque, l’ancienneté et l’état des articles. Bien souvent il oscille entre -50% et -80% du prix du neuf en boutique. Mention spéciale tout de même aux pièces des Maisons Chanel et Hermès qui constituent de véritables trésors de convoitises. Leurs tarifs restent élevés même en seconde main de part leurs prestiges et la rareté de leurs diffusions. Ces objets de désirs ont d’ailleurs leurs propres côtes sur le marché de la seconde main.

L’un des enjeux majeurs pour les Maisons de Luxe est la connaissance du client et la relation personnalisée. Qui sont les client(e)s de « La Mondaine » ?

Les clients de La Mondaine sont de tous horizons: des étudiants dénicheurs de pépites de la mode, des fashion-addict, des aficionados de la seconde main qui revendique ce mode de consommation plus économique et plus écologique.

Je lis souvent des critiques relatives au Luxe mentionnant que la seconde main nuit au prestige des Maisons. Pourtant, le marché est en pleine économique parallèle, susceptible de concurrencer le marché principal. Qu’en pensez-vous ?

Pour moi, c’est une erreur ! C’est la contrefaçon qui nuit terriblement aux Maisons de Luxe. Surtout depuis qu’elle s’est introduite insidieusement et en toute impunité sur de multiples sites internet. C’est un véritable fléau. Les collections des Maisons de Luxe étant sans cesse réinventées et renouvelées, l’attraction et la fascination des clients perdure; la seconde main permet seulement d’acquérir des pièces de saisons passées qui ne se font plus.

2025, année « prédite » d’un Luxe drivé à 50% par « Les Millenials* » et les consommateurs Chinois. Comment voyez-vous l’évolution de votre commerce ?

Bonne! Bien sûr ! Malgré tout ce qui rend en ce moment notre économie particulièrement difficile, je crois profondément en l’avenir de la seconde main. Tout étant chaque année un peu plus cher dans l’industrie du Luxe, et ailleurs, du reste, la seconde main est aujourd’hui un nouveau mode de consommation branché, économique et éco-responsable.

Merci d’avoir pris le temps de répondre à mes questions !

 

La Mondaine – 61 Rue Edmond Rostand – 13006 Marseille https://www.facebook.com/LaMondaineDepotVente/  

 

 

 

 

 

 

 

 

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
Court & Bref, l’après 11 mai avec Corinne Innesti  !
Court & Bref, Spécial Luxe avec Diane Agueda !