Dansons sous la pluie avec Alexandra Sojfer !

Parapluies et ombrelles sur mesure

Objets de luxe, les créations d’Alexandra Sojfer tiennent de la haute couture

Comme le temps passe… Voilà déjà 182 ans que le parapluie a fait sa première apparition au 218, boulevard Saint-Germain, à Paris. Cet accessoire portatif était sans doute, parmi les objets usuels à la mode, le plus utile et le plus élégant sous le règne de Louis-Philippe. Et le magasin de parapluies, d’ombrelles et de cannes fut très vite l’une des adresses les plus courues de la capitale. Depuis, il n’a jamais cessé de l’être.

Car ici, le proche et le lointain s’accordent harmonieusement. Dans l’enchaînement des faits qui assure une remarquable pérennité, on trouve Georges Gaspar, le grand-père d’Alexandra Sojfer, l’actuelle dirigeante de la société. Dans les années 1930, venant de Hongrie, l’entreprenant Gaspar créait la marque de parapluies et de cannes à son nom. Inventif, doué de ses mains, il sculptait le bois pour en faire des cannes et de jolis pommeux de parapluies. Ainsi exploita-t-il l’affaire jusqu’à sa mort en 1974, non sans lui avoir donné un remarquable essor. Sa fille Anne-Marie qui lui succédait (en créant elle aussi des parapluies et en fournissant les plus grandes maisons parisiennes) ne se doutait pas que l’enfant qu’elle attendait alors, Alexandra, allait conférer au « 218 » une attractivité mondiale. Bon sang ne saurait mentir…

Il suffit d’aller sur place pour le constater : c’est d’abord un univers raffiné,  où parapluies, ombrelles et cannes magnifient un catalogue enchanteur. Heureuse conséquence de la fusion de « Georges Gaspar » avec l’affaire de Madeline Gély, elle-même très connue sur la place, opération voulue et réussie par Alexandra, dont on soulignera la détermination alliée à une formidable puissance de réussite. Du coup, boutique et ateliers sont maintenant au même endroit, sur ce fameux boulevard Saint-Germain où la marque « Alexandra Sojfer » peut légitimement s’enorgueillir d’une clientèle huppée, tant française qu’étrangère, composée notamment d’artistes, de politiques et d’hommes d’affaires.

Réalisées à partir de matériaux d’exception (bois précieux, sélection de peaux telles le galuchat, le crocodile ou l’autruche), les créations d’Alexandra Sojfer tiennent de la haute couture ; ce sont des objets de luxe issus d’un remarquable savoir-faire artisanal. Dans sa boutique, cette jeune femme aussi inspirée que chaleureuse, avec qui on est tout de suite de connivence, sait d’emblée trouver l’accessoire qui correspond à chacun.

Tout est monté à la main dans l’atelier, fabriqué sur mesure. Alexandra joue sur les matières, les couleurs, les formes, revisitant les styles, veillant au moindre détail et surtout à la finition.  De la toile aux poignées des parapluies, les matières premières sont soigneusement choisies. Chaque modèle est ensuite cousu, pièce par pièce, aussi bien pour les séries que pour les pièces uniques numérotées. Bref, l’excellence française !

 

http://www.alexandrasojfer.com/fr/alexandra-sojfer/

Maison Alexandra Sojfer – 218 Boulevard Saint-Germain – 75007 Paris -+33. 1. 42. 22. 17. 02

Crédit Photo ( Photo de couverture) Maison Alexandra Sojfer

 

Alexandra SOJFER Alexandra Sojfer 1 Alexandra Sojfer 2 Alexandra Sojfer 3 Alexandra Sojfer 4

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
Du bon pain à la Maison Eric Kayser
Dansons sous la pluie avec Alexandra Sojfer !