La chinoise du tableau, l’amour des mots de Florence Tholozan

Publié sur

Florence Tholozan vit dans les proches environs de Montpellier. Diplômée en psychologie clinique, elle enseigne dans l’Hérault. Du plus loin qu’elle se souvienne, elle a toujours eu l’amour des mots. La Chinoise du tableau est son premier roman. Il a été présenté pour le Prix de la première oeuvre d’une auteure 2019 et a concouru au Prix du Livre Romantique 2019 pour lequel il a été finaliste.

En quelques lignes, découvrez un extrait du résumé de l’ouvrage : Si comme Mélisende et Guillaume vous découvriez un tableau très étonnant ? Au second plan, derrière une jeune Chinoise, se tiendrait un couple. Un couple qui ressemblerait en tout point au vôtre. À un détail près : les personnages représentés sur la toile seraient bien plus âgés. Une curiosité irrésistible vous entraînerait jusqu’en Chine, à la recherche de la Chinoise du tableau. Et si vous vous aperceviez que cette dernière détenait un secret qui va bouleverser votre vision de la vie ? Un roman contemporain envoûtant. Des sentiments purs et forts. Un récit à plusieurs voix de toute beauté, où la particularité de chacun s’imbrique dans une continuité intemporelle.

Florence Tholozan – La Chinoise du Tableau – paru le 12 décembre 2019 chez M+Editions 

 

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Précédent
Laboté, le soin ciblé cosmétique, botanique sur-mesure
La chinoise du tableau, l’amour des mots de Florence Tholozan